« La peur de la mort » – Episode 2

Nouvelle écrite par Juraj MICHALIK

Épisodes précédents

Épisode 1

Les deux hommes sortent sur la terrasse de l’hôpital. Lex, tout en toussant, commence à parler:

-Ise, tu sais pourquoi je ne travaille plus au Centre d’Exploitation de Haven?”

-Tu m’avais dit, que tu n’étais plus capable de le faire…

-Certes, je n’étais plus capable… Je n’étais plus capable de voir ces gens souffrir. Je ne pouvais plus les voir enfermés dans des cages, comme si c’étaient des animaux. Je ne pouvais plus penser à ces « sujets d’expérimentation », élevés uniquement pour être tués pour leur Flux Vital.

-Ça ne me plaît pas non plus … mais c’est la seule façon d’assurer la survie de notre ville.

-Mais pourquoi est-ce que notre ville devrait-elle survivre? Pourquoi est-ce que l’humanité devrait survivre? Le gens de la Régulation disent que ceux à l’extérieur ne sont pas des hommes… Ils disent que ce sont que des abominations de la nature! Et pourquoi? Parce qu’ils sont capables de résister aux radiations solaires.  Le gens de la Régulation ont peur. Ils ont peur de souffrir et de mourir, malades, lorsque le Flux Vital ne sera plus disponible. Ils ont peur, et c’est pour ça qu’ils disent ce qu’ils disent.

-Peu m’importe la Régulation! Moi je veux sauver les gens comme toi, comme ma sœur. C’est pour ça que je refuse d’être payé pour le Flux Vital que j’apporte … J’apporte ce Flux Vital parce que je l’ai promis à ma sœur!

-Ta sœur serait plus fière de toi, si tu arrêtais de tuer et de réduire à l’esclavage des gens possédant le Flux Vital. Le traitement avec le Flux Vital est souvent éphémère. La guérison ne dure pas…Il faut tuer environ cinq personnes pour sauver une seule! Ça n’a aucun sens! On est voué à disparaitre …

Notre population a diminué de 50% en un siècle malgré l’armée de chasseurs de prime.

 Le silence s’installe entre les deux amis … Un silence qui semble éternel, un silence qui veut tout dire…

La sonnerie du communicateur d’Ise interrompt le silence.

-Salut X-11, ici le centre de coordination, le Centre d’Exploitation a annoncé un accident. Deux de sujets d’expérimentation sont morts. On en a besoin  de deux autres. Pouvez-vous vous en charger?

Malgré le regard désapprobateur de Lex, Ise accepte.

-Oui, je vous en apporterai un.”

-Merci… Au revoir.

Lex ne peut pas cacher son mécontentement. Ise le sait, il lui dit alors:

– Je dois partir, le travail m’appelle. Je dois chercher mon armure, je l’ai laissée dans la chambre.”

-Ise, tu me promets que tu réfléchiras à ce que je viens de te dire?

Ise ne répond pas. Il retourne sans un mot dans la chambre 106, prend son armure et repart vers son vaisseau.

            Haven a un problème majeur : de nombreuses maladies génétiques ont envahi la population. La ville avait autrefois été surexposée aux radiations solaires, causant des mutations qui se sont transmises aux générations suivantes. Toutefois, une partie des habitants, grâce aux mutations, a pu développer ce qu’ils ont choisi d’appeler “le Flux Vital”. Cette substance confère à son porteur une incroyable résistance aux radiations solaires et aussi aux maladies génétiques. Les scientifiques ne parvenant ni à synthétiser cette substance, ni à expliquer ses surprenantes propriétés, elle en devenait quasiment magique.

             Chez l’autre partie des habitants de Haven, majoritaire, les mutations ont entraîné le développement de maladies génétiques diverses : à Haven en 2319, il y avait 99% de chance qu’une personne sans « Flux Vital » meure avant trente ans d’une maladie génétique, tous les traitements médicaux étant jusqu’alors inefficaces. Les scientifiques finirent par reconnaître leur échec et se tournèrent vers le « Flux Vital » pour soigner les malades. Toutefois, cette technique comportait de lourds inconvénients : l’extraction du flux causait la mort de l’individu porteur et ne garantissait chez la personne soignée que quelques mois de répit. Cependant, cela ne suffit pas à rebuter la Régulation de la ville au départ du projet « Survie » qui ordonna la création de l’armée des chasseurs de primes. Cette dernière était constituée de combattants qui allaient chercher des gens à l’extérieur de la ville pour leur extraire le « Flux Vital » ou les amener au Centre d’Exploitation afin de les contraindre à se reproduire.

            Au début, de nombreux scientifiques s’opposèrent au projet « Survie », mais rapidement, la peur de souffrir d’une maladie et les disparitions des mystérieux rebelles eurent raison de cette opposition et seuls quelques dissidents choisirent de poursuivre la lutte contre le projet.

             Alors qu’il vole au-dessus des ruines de la ville, Ise réfléchit à la discussion qu’il a eue avec Lex. Il sait que Lex a raison. Mais il ne peut pas s’arrêter. Il est le seul à ne pas systématiquement exiger de paiement pour l’extraction du flux et donc le seul espoir de ceux qui n’ont pas assez d’argent pour payer le traitement. De plus, s’il déserte, il serait lui-même incarcéré au Centre d’Exploitation, étant lui-même porteur du flux.

Pour citer cette nouvelle :

MICHALIKJuraj (20 août 2012) “« La peur de la mort » – Épisode 2”. Passerelles [carnet du service Science & Société de l’Université de Lyon]. Consulté le ….  http://passerelles.hypotheses.org/891